Skip to content

Bien que l'Afrique ait connu des niveaux élevés de croissance économique au cours de la décennie passée, les enquêtes précédentes d'Afrobaromètre avec les citoyens n’ont pas vraiment laissé penser que cette croissance avait réduit les degrés de pauvreté de façon durable (Dulani, Mattes, et Logan, 2013). Cependant, les nouvelles données du Round 6 d'Afrobaromètre, collectées à travers 35 pays africains, suggèrent une représentation très différente. Alors que la « pauvreté vécue » demeure dominante à travers une grande partie du continent, particulièrement en Afrique centrale et occidentale, l’on s’aperçoit maintenant de ce que la décennie de croissance économique semble avoir finalement permis une diminution des niveaux de pauvreté.

La « pauvreté vécue » (un indice qui mesure la fréquence avec laquelle les gens ressentent une pénurie des premières nécessités) a baissé à travers de nombreux pays. Dans la période d'approximativement trois ans entre les enquêtes du Round 5 (2011/2013) et celles du Round 6 (2014/2015), nos données suggèrent que la pauvreté vécue a baissé dans 22 des 33 pays enquêtés au cours des deux rounds.

Cependant, ces variations ne dénotent aucune relation systématique avec les taux récents de croissance économique. Quand bien même la croissance économique est indubitablement importante, ce qui semble être plus important encore dans l’amélioration de la vie du commun des mortels est la capacité des gouvernements nationaux et aidés de leurs donateurs à mettre en place le type d'infrastructures de développement qui permette aux individus de se construire une vie meilleure.

Cliquez sur "Télécharger maintenant" ci-dessous pour le rapport complet . Pour le communiqué de presse , cliquez ici.