Skip to content

La mondialisation de l’économie a accéléré la coopération et a facilité les échanges entre tous les pays de la planète. Elle a contribué à briser le monopole commercial longtemps détenu et jalousement entretenu par les ex-puissances coloniales dans de nombreux pays africains. Celle-ci a également entraîné l’émergence de nouvelles puissances économiques,[1] dont la Chine, qui est aujourd’hui la première puissance commerciale mondiale (Allard, 2020). Ainsi le développement de l’économie chinoise dans sa politique d’expansion met un point d’honneur à sa coopération avec les pays africains. Le 3ème sommet du Forum de Coopération Chine-Afrique (FOCAC), tenu en 2006, confirme la place centrale que tient désormais l’Afrique dans les stratégies extérieures du gouvernement chinois (Massa, 2015).