Skip to content
Key findings
  • Les Mauriciens sont divisés quant à savoir si les conditions climatiques en ce qui concerne la production agricole ont empiré (37%) ou sont restées les mêmes (42%) au cours de la dernière décennie. La majorité (55%) affirment que les inondations sont devenues « quelque peu » ou « beaucoup » plus graves, tandis que 44% disent la même chose à propos de la sécheresse.
  • Plus de huit Mauriciens sur 10 (83%) ont entendu parler du changement climatique. Le manque de sensibilisation au changement climatique est plus fréquent chez les Mauriciens âgés, moins éduqués, et pauvres, ainsi que chez les habitants des régions de Black River, Moka, Savanne et Port Louis.
  • Parmi les répondants qui ont déjà entendu parler de changement climatique, trois- quarts (77%) l’associent aux changements négatifs du climat, et 61% l’attribuent principalement à l’activité humaine.
  • Six citoyens sur 10 (61%) affirment que le changement climatique rend la vie à Maurice « quelque peu » ou « beaucoup » pire.
  • La majorité des répondants pensent que les Mauriciens ordinaires peuvent contribuer « un peu » (43%) ou « beaucoup » (19%) à contrôler le changement climatique.

Pour Maurice, le petit pays insulaire que Mark Twain qualifiait comme paradis, le réchauffement climatique et la hausse du niveau de la mer peuvent entraîner une multitude de menaces, allant des cyclones et inondations plus violents à la dégradation des récifs coralliens et l’érosion côtière. Le ministre de l’environnement résume ainsi le phénomène: « Le paradis devient rocailleux » (Financial Times, 2017).

Le gouvernement s’est fait entendre sur le changement climatique et ses conséquences potentielles sur l’industrie touristique, la flore de l’île, même sa sécurité physique (Commonwealth, 2017; Ministère de la Sécurité Sociale, de la Solidarité Nationale, de l’Environnement et du Développement Durable, 2018; Mauritius Meteorological Services, 2018). Maurice fut l’un des premiers pays à ratifier l’Accord de Paris de 2015 sur le changement climatique et a œuvré à incorporer des politiques relatives aux changement climatique dans ses stratégies de développement (République de Maurice, 2016).

Comment les Mauriciens ordinaires perçoivent-ils le changement climatique? Selon la dernière enquête d’Afrobaromètre, la majorité des Mauriciens ont entendu parler du changement climatique et pensent que cela rend la vie plus difficile à Maurice. La majorité attribuent le changement climatique à l’activité humaine et pensent que les citoyens ordinaires peuvent contribuer à le combattre.

Thomas Isbell

Post-doctoral research fellow and research assistant at Afrobarometer

Sadhiska Bhoojedhur

Sadhiska Bhoojedhur is a senior data analyst for Island Living, Mauritius.