Skip to content

This paper is only available in French.

La majorité des Maliens jugent que leurs conditions de vie sont mauvaises, même si la pauvreté vécue par certaines couches de la population semble avoir légèrement reculée, selon la dernière enquête d’Afrobaromètre.

Malgré une hausse de la proportion de Maliens mieux nantis (de 6% de la population en 2008 à 13% en 2014), le cadre de vie reste encore à améliorer, selon les citoyens enquêtés. Très peu de zones bénéficient de tous les services publics de base, surtout en milieu rural, et certains services essentiels – comme l’assistance de la police et des tribunaux – sont souvent difficile à obtenir.

L’enquête révèle également que pour accroitre leur bien-être, les Maliens préconisent une augmentation des dépenses d’investissement gouvernementales liées au développement agricole, au secteur de la santé, et à l’éducation.