Skip to content
News release

Nafissatou N’diaye Diouf rejoint Afrobarometer en tant que directrice des communications

29 Sep 2022
Download (French)
Communiqué de presse

Afrobarometer a le plaisir d’annoncer la nomination de Nafissatou N’diaye Diouf, stratège en communication internationale avec plus de 25 ans d’expérience, en tant que directrice des communications.

À compter du 1er octobre, Mme N’diaye Diouf supervisera la stratégie, la planification et l’exécution de toutes les communications d’Afrobarometer, y compris la large diffusion des résultats de l’enquête aux niveaux national, continental et mondial ainsi que les efforts pour faire progresser la marque du réseau et promouvoir des récits constructifs sur la nécessité de centrer la voix des citoyens dans l’élaboration des politiques et le plaidoyer.

Mme N’diaye Diouf est une cadre supérieure des communications et des relations extérieures avec une expertise dans les communications d’entreprise, les relations publiques, le journalisme et les médias numériques. Elle a précédemment occupé le poste de directrice par intérim de la communication et des relations extérieures et chef de division au sein du groupe de la Banque Africaine de Développement.

Au cours des deux dernières décennies, l’ancienne journaliste d’Associated Press a mené des campagnes de communication mondiales en partenariat avec des agences de relations publiques et de publicité de premier plan, notamment H&K Strategies et Weber Shandwick. Elle a équipé diverses institutions publiques et sociétés multinationales de stratégies de communication dynamiques, soutenant des leaders de l’industrie tels que Google, Airtel, Zain, Luminate (qui fait partie du groupe Omidyar), Samsung et la World Lung Foundation. Parmi ses autres clients figurent la Fondation Rockefeller, la Fondation Kofi Annan, la Fondation MasterCard et GlaxoSmithKline (GSK).

Mme N’diaye Diouf a dirigé des professionnels des relations publiques, des gestionnaires de comptes et des représentants nationaux dans plusieurs pays africains, dont le Gabon, le Niger, le Tchad, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, la République Démocratique du Congo, la République du Congo et l’Afrique du Sud.

De langue maternelle française, Mme N’diaye Diouf est titulaire d’une maîtrise ès arts en interprétation et traduction de l’Université de Salford, d’un baccalauréat ès arts (spécialisé) en études linguistiques appliquées de l’Université de Thames Valley et d’un diplôme en journalisme et rédaction de nouvelles de l’École de Journalisme de Londres. Dans le cadre de son programme de premier cycle, elle a également suivi des cours à l’Université de Californie à Los Angeles et à l’Université d’État de Moscou.