Corruption

Subscribe to RSS - Corruption

Corruption

Icon: 
English

AD167: Majority of Ivoirians rate government anti-corruption efforts as inadequate, fear retaliation if they report bribery

ONLY AVAILABLE IN FRENCH.

En Côte d’Ivoire comme dans nombre de pays, la question de la lutte contre la corruption est centrale tant son effet négatif n’est plus à démontrer. La création en 2013 de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, en tant qu’organe de prévention et de lutte contre la corruption, semblait marquer une réelle volonté politique des autorités à contrer ce fléau. Cependant, force est de constater que pour les Ivoiriens, la corruption a encore de beaux jours devant elle.

English

Malawians see corruption increasing ‘a lot,’ new Afrobarometer survey finds

Most Malawians say that corruption in the country has increased over the past year, including two-thirds who say it has increased “a lot,” according to a new Afrobarometer survey.

About half of Malawians think that “most” or “all” police officers, business executives, and officials in the Presidency are corrupt. Most respondents say that people risk retaliation if they report corruption and that the government is performing poorly in the fight against corruption.

Undefined

PP41: Efficacy for fighting corruption: Evidence from 36 African countries

Corruption is a major obstacle to economic growth, human development, and poverty reduction (Mauro, 1995, 2004; Asiedu, 2006). The practice of demanding or expecting monetary or other benefits in exchange for preferential treatment has plagued the global South, and high-profile revelations of corruption in politics and business have shed light on the magnitude of the problem (Baker, 2016; McCool, 2015).

Undefined

AD136: Senegal’s corruption court seen as building trust in government, but credibility weakened by bias

The theft of public funds for personal enrichment by elected and autocratic leaders has been a bane of African development (Amadi & Ekekwe, 2014; Ebegbulem, 2012; Owoye & Bissessar, 2012; Gyimah-Brempong, 2002; Bayart, Ellis, & Hibou, 1999; Lawal, 2007). In 1981, Senegal introduced the offense of illicit enrichment into its penal code and created an ad hoc court to deal with such cases of corruption – the Court of Repression of Illicit Enrichment (CREI in French).

English

Etat de la corruption au Burkina et implication des leaders socio-politiques dans le phénomène de la corruption : Ce qu’en pensent les Burkinabé

Selon la plus récente enquête d’Afrobaromètre au Burkina Faso, presque la moitié des Burkinabè estiment que le niveau de la corruption au Burkina a diminué mais affirment être insatisfaits de la performance du gouvernement dans la lutte contre le phénomène.

Ces données issues del’enquête menée du 20 avril au 6 mai 2015sont publiées au moment où le nouveau président élu le 29 novembre 2015 entre en fonction. L’un des défis majeurs qu’il devra relever est de mener une lutte implacable contre ce phénomène que les gouvernements antérieurs n’ont pas réussi à endiguer.

English

L’accès aux services publics et l’expérience de la corruption

Selon la plus récente enquête d’Afrobaromètre au Burkina Faso, les Burkinabè affirment avoir des difficultés pour accéder aux différents services publics. Certains affirment avoir  été obligés de payer des pots de vin pour obtenir les services dont ils avaient besoin.

Ces données issues de l’enquête menée du 20 avril au 6 mai 2015 sont publiées au moment où le nouveau président élu le 29 novembre 2015 entre en fonction. Son gouvernement aura à consentir de nombreux efforts pour améliorer l’accès des Burkinabé aux services publics.

Résultats clés

English

Crainte des conséquences de la dénonciation et stratégies de lutte contre la corruption

ONLY AVAILABLE IN FRENCH.

Selon la plus récente enquête d’Afrobaromètre au Burkina Faso, les Burkinabè victimes de corruption ne dénoncent pas les actes de corruption. La peur des conséquences serait la raison principale de la non dénonciation des actes de corruption subis.

Ces données issues de l’enquête menée du 20 avril au 6 mai 2015sont publiées le jour même de l’investiture du nouveau président du Burkina Faso.Il aura avec les 127 députés élus à redresser ce climatnéfaste pour le développementéconomiqueetsocial du pays.

English

Les Sénégalais perçoivent l’industrie minière comme bénéfique au pays mais manquant de transparence

D’après la plus récente enquête Afrobaromètre au Sénégal, l’industrie minière contribue à la création d’emplois et au développement local mais également elle dégrade l’environnement, profite aux sociétés minières étrangères, et manque de transparence.

English

AD94: La corruption au Cameroun: Perceptions publiques et moyens de lutte

This document is only availble in French.

Selon les citoyens camerounais, la corruption est un phénomène bien ancré dans l’administration publique ainsi que dans le secteur privé. Pire, près de la moitié des Camerounais affirment que le niveau de la corruption a augmenté pendant l’année écoulée, et la majorité trouvent inefficace la politique de lutte contre la corruption du gouvernement, y compris l’ « Opération Epervier ».

English

AD81: Lutte contre la corruption au Niger: La désapprobation des citoyens augmente

ONLY AVAILABLE IN FRENCH.

Le Niger, à l’instar de bien de pays africains, n’échappe pas au phénomène de la corruption. Chaque jour, les citoyens, dans la demande des services de base (l’acquisition des services d’eau, d’assainissement, et d’électricité) ou encore lorsqu’ils ont recours à l’assistance de la police ou du tribunal, y sont constamment confrontés.

English

AD77: Fighting corruption in Uganda: Despite small gains, citizens pessimistic about their role

Uganda’s widespread corruption is highlighted in the country’s poor ranking (139th out of 167 countries) in the Corruption Perceptions Index as well as in the recent Africa edition of the Global Corruption Barometer (Transparency International, 2015a, b). Pernicious effects stretch from substandard public services through elections and the judiciary to stunted economic development. In 2012, four in 10 respondents (41%) in an Afrobarometer survey reported that they had been offered money or a gift in return for their votes during the 2011 elections.

English

Les camerounais pensent que le niveau de la corruption est resté le même en 2015 par rapport à l'année 2014 mais n'approuvent pas la politique de lutte contre la corruption du gouvernement camerounais

ONLY AVAILABLE IN FRENCH.

Les citoyens camerounais les plus corrompus se trouvent dans la police, les impôts, les affaires, les sociétés nationales d’eau et d’électricité, la justice, les communes et le parlement. Les usagers qui payent des pots-de-vin pour obtenir des services publics ne dénoncent pas souvent ces cas de corruption soit parce qu'ils sont convaincus que les sanctions ne suivront pas, soit parce qu'ils ont peur des représailles.

English

Sierra Leoneans see increased corruption, trust their president less, and disapprove of MP performance

A large majority of Sierra Leoneans say the level of corruption in the country increased over the past year, findings from the latest Afrobarometer survey show.

Public trust in several institutions has declined over the past three years, most dramatically trust in the president. Moreover, seven of 10 Sierra Leoneans disapprove of the performance of their Members of Parliament (MPs).

With less than three years until the next general election, these findings indicate potential challenges ahead for the country’s political leaders.

English

Corruption, trust, and performance of political leaders

Trust: Sierra Leoneans express lower levels of trust in the president, local government councilors, the National Revenue Authority, the ruling party, and the army than they did in 2012. The proportion who say they trust the president “somewhat” or “a lot” declined from 70% to 52%.

Corruption: Seven of ten Sierra Leoneans (70%) say that corruption increased over the previous year, and only one-third of respondents think citizens can make a difference in the fight against corruption.

English

BP55: Perceptions et Incidence de la corruption au Benin: Evidence a partir des données Afrobaromètre Round 4

La présente contribution vise à analyser l’évolution des perceptions des citoyens face à la corruption. On mettra en évidence l’évolution observée au niveau de l’incidence de la corruption. En particulier, grâce à la base de données Afrobaromètre round 4, il est loisible d’apprécier si les stratégies et actions sur le front de la corruption avec le régime du changement ont permis d’infléchir les indicateurs de la corruption. 

English

BP21: Perception de la situation économique et des performances du gouvernement à Madagascar

Dans le cadre des nouvelles stratégies de réduction de la pauvreté (initiatives DSRP, PPTE), l’importance de la participation de la population à l’élaboration et au suivi des politiques mises en œuvres est soulignée. L’implication des citoyens favorise le principe d’« accountability » (l’Etat doit être comptable de ses actions devant les citoyens). En recueillant le point de vue de la population sur la situation économique et la performance du gouvernement, on s’inscrit dans cet objectif de « suivi participatif ».

English

BP22: Gouvernance et corruption à Madagascar : perceptions et réalité

Au cours des dernières années, les questions de corruption, et plus généralement de gouvernance, ont été placées au cœur des politiques publiques, au motif que la réussite des réformes en cours ne dépendaient pas seulement du contenu des politiques économiques et également de l’économie politique présidant à leur mise en œuvre. C’est pourquoi, à l’instar de la communauté internationale du développement, les autorités du pays font des principes d’appropriation, de participation et d’accountability des maîtres-mots dans le cadre de la stratégie de lutte contre pauvreté (cf. DSRP).

English

BP23: La démocratie à Madagascar : un soutien marqué mais un fonctionnement à améliorer

Comme de nombreux pays du continent africain, Madagascar s’est engagé au début des années 1990 dans un processus de démocratisation. Cette mutation s’inscrit dans un processus plus large à l’échelle du monde, qui a été qualifié de troisième vague de démocratisation. Cependant, le scrutin présidentiel du 16 décembre 2001, qui a plongé le pays dans une crise politique profonde, a remis provisoirement en question ce processus. L’apaisement de la situation depuis lors appelle néanmoins un certain nombre d’interrogations quant aux soubassements sur lesquels repose

English

AD56: Police corruption in Africa undermines trust, but support for law enforcement remains strong

According to the 2013 Global Corruption Report by Transparency International (TI), the police are perceived as the most corrupt institution in Africa. Of 36 countries worldwide where police are seen as the most corrupt institution, 20 are in Africa. According to the report, the police are the most often bribed institution, followed by the judiciary; 31% of people who came into contact with the police report having paid a bribe. Bribery rates of the police were 75% or higher in seven countries, including six African countries.

English

AD17: Les Béninois notent sévèrement le gouvernement dans la lutte contre la corruption

Au Bénin, les efforts du gouvernement dans la lutte contre la corruption au sein de l’administration publique sont décriés et, comparativement au Ghana, au Togo, et à la Côte d’Ivoire, le Bénin gère pire la lutte contre la corruption, selon le plus récent sondage Afrobaromètre.

English

Pages