WP36: Patrimonialisme ou autoritarisme attenue: Variations autour de la democratie Senegalaise

Welcome to the Afrobarometer publications section. For short, topical analyses, try our briefing papers (for survey rounds 1-5) and dispatches (starting with Round 6). For longer, more technical analyses of policy issues, check our policy papers. Our working papers are full-length analytical pieces developed for publication in academic journals or books. You can also search the entire publications database by keyword(s), language, country, and/or author.

Filter content by:

Working papers
2004
36
Sall, Babaly and Zeric Kay Smith with Mady Dansokho

Pour répondre à la problématique pose dans ce rapport à savoir la nature de la démocratie sénégalaise et ses performances et contreperformances, l’équipe d’Afrobarometre a réalisé une enquête nationale d’opinion en décembre 2002. L’enquête était basée sur un échantillon de 1200 personnes, âgés d’au moins 18 ans, proportionnellement repartis sur les dix premières régions du pays (Matam est compris dans Saint Louis). Cette enquête intervient dans le cadre de Afrobarometre 2 (série conduite dans 15 pays africains). Les résultats qui suivent, constituent ce que l’on peut considérer comme étant une photographie du citoyen sénégalais dans son appréciation à la fois de la situation politique, économique et sociale tant individuelle que nationale. Principaux Résultats Les sénégalais dans leur grande majorité proclament leur attachement à la démocratie.

Les Sénégalais affirment vivre en démocratie et sont globalement satisfaits du fonctionnement de la démocratie dans leur pays (+51%). Cependant, il existe une infime proportion (2%) qui pense que le Sénégal n’est pas une démocratie. Trois sénégalais sur quatre estiment que la démocratie est préférable à tout autre système de gouvernement. Seulement 4% pensent que dans certaines circonstances un système non – démocratique peut lui être préférable et 7% soutiennent que peu leur importe le système en place. Un tiers pense que le système de gouvernement démocratique est synonyme de régime fondé sur la liberté et l’égalité entre les citoyens. Mais pour près de la moitié (49%), la démocratie n’a de sens que si elle permet aux citoyens d’accéder au minimum vital. Dans l’ensemble, il y a une appréciation positive du développement et de l’ancrage à la fois des droits et liberté d’association (75%), de pensée et d’expression (77%) et enfin de vote (74%).