AD34: Les Togolais acceptent les différences sociales à l’exception de celles d’orientation sexuelle

Introduction

Welcome to the Afrobarometer publications section. For short, topical analyses, try our briefing papers (for survey rounds 1-5) and dispatches (starting with Round 6). For longer, more technical analyses of policy issues, check our policy papers. Our working papers are full-length analytical pieces developed for publication in academic journals or books. You can also search the entire publications database by keyword(s), language, country, and/or author.

Filter content by:

Dispatches
2015
34
Ahlin, Ekoutiamé A., Moussa P. Blimpo, et Ezéchiel A. Djallo

Les Togolais sont célèbres pour leur hospitalité. Ce constat est-il encore vrai de nos jours? Qu’en est-il de la tolérance envers les personnes de religion différente, d’un autre groupe ethnique, d’une autre nationalité, d’orientation sexuelle différente, et de ceux qui vivent avec le VIH/SIDA?
La dernière enquête Afrobaromètre au Togo révèle que la majorité des Togolais sont favorables à la cohabitation avec les personnes de religion différente, avec les personnes d’un autre groupe ethnique, et avec les immigrés ou les travailleurs étrangers. Pour ce qui est de la cohabitation avec les personnes qui ont le VIH/SIDA, trois Togolais sur 10 s’y opposent. Cependant, l’on constate une opposition massive à la cohabitation avec les personnes homosexuelles.

Ces résultats sont intéressants à plus d’un titre. Même s’ils confirment une bonne cohésion sociale sur le plan religieux et ethnique, ils interpellent à plus de sensibilisation sur la question du VIH/SIDA et indiquent que la société togolaise est encore loin d’accepter l’homosexualité.

Related content