Les Togolais préfèrent le modèle américain mais reconnaissent l’influence positive de la Chine sur leur économie