Les Malgaches ressentent différents problèmes concernant la question environnementale mais celle-ci ne figure pas parmi leurs grandes priorités

Governance

La 6ème série de l’enquête Afrobaromètre à Madagascar révèle que, les avis sont  partagés quant aux apports du secteur minier, que ce soit les grandes ou petites mines, par rapport à la création d’emplois, la réduction de la pauvreté et la promotion du secteur privé national. Par contre, 4 Malgaches sur 7 (soit 57%) pensent que ces investissements ne contribuent pas du tout à l’amélioration de la sécurité.  Ainsi, selon l’enquête, 76% des Malgaches trouvent que les exploitations minières contribuent à la création d’emplois  et à la réduction de la pauvreté, et 69% déclarent que celles-ci contribuent à la promotion du secteur privé  national.

Ensuite, en ce qui concerne l’environnement, deux problèmes sont soulevés par la majorité des Malgaches : la déforestation et les changements climatiques. Toutefois, une grande majorité de la population ne considère  pas  la  protection de  l’environnement  comme une priorité, car seulement 5% des Malgaches affirment que cette dernière devrait être priorisée pour être soutenue par les partenaires techniques et financiers ; les principales préoccupations portant plutôt sur l’agriculture, la nutrition, l’eau et l’assainissement.

Ces données sur la perception des Malgaches quant aux questions environnementales et  minières constituent des informations clés dans une période où il est noté un afflux  d’investissements étrangers à Madagascar, et notamment dans ces domaines qui se situent au centre des  débats  actuels.

Télécharger le communiqué de presse complet