Les Ivoiriens apprécient les efforts du gouvernement et priorisent l’éducation et la santé pour des investissements additionnels

Education
Health
Public services

D’après la plus récente enquête d’Afrobaromètre en Côte d’Ivoire, les Ivoiriens estiment que l’éducation et la santé devraient être considérées respectivement comme la première et la seconde des priorités d’investissement du gouvernement. Leur appréciation est identique que ce soit selon le sexe ou selon le lieu de résidence.

Selon l’enquête menée en Août-Septembre 2014, près de 6 Ivoiriens sur 10, jugent satisfaisante l’amélioration des services de base mise en œuvre par le gouvernement. Par ailleurs, les Ivoiriens ont des avis partagés quant à la question de savoir s’ils étaient pour ou contre l’augmentation des impôts pour répondre aux besoins de soins de santé public.

En outre, une appréciation faite entre les services publics et privés de soins de santé indique que des situations désobligeantes persistent dans les services publics de soins de santé. En effet, les Ivoiriens trouvent dans leur grande majorité que comparativement aux centres de santé privés, l’accueil, la qualité des infrastructures, la qualité des soins de santé sont plus préoccupantes dans les centres de santé publics.

 Ces données sont importantes car les politiques et stratégies de développement sont en cours d’élaboration en Côte d’Ivoire. Les efforts du gouvernement devraient donc se concentrés sur politiques appropriées de l’offre et de la demande en besoin d’éducation et de santé.

Télécharger le communiqué de presse complet