Mali: Crise, démocratie et participation