La gouvernance

Subscribe to RSS - La gouvernance
Icon: 
French

AD133: A second spring for democracy in post-Mubarak Egypt? Findings from Afrobarometer

DISPONIBLE SEULEMENT EN ANGLAIS.

In early 2016, five years after the beginning of the Arab Spring, the Economist (2016) reported that hopes raised by the uprisings had been destroyed. “The wells of despair are overflowing,” the newspaper said, the uprisings having brought “nothing but woe.” In addition to stagnant economic growth, rent-seeking was “rampant,” security forces continued to repress the population, and grounds were more fertile than ever for the emergence of radicals “who posit their own brutal vision of Islamic Utopia as the only solution.”

French

AD131: Weak support and limited participation hinder women’s political leadership in North Africa

UNIQUEMENT DISPONIBLE EN ANGLAIS.

Politics is still largely a male domain. Gains in women’s political leadership have been real but not rapid (Ndlovu & Mutale, 2013). Globally, the share of national parliamentary seats held by women has nearly doubled over the past two decades, reaching 23% in 2016, but that still means that more than three out of four parliamentarians are men (UN Women, 2016a; World Bank, 2016a).

French

AD130: Zimbabweans demand accountability in governance, doubt efficacy of elections

UNIQUEMENT DISPONIBLE EN ANGLAIS.

Accountability is often described as a cornerstone of good governance, but a more accurate image might be a whole wheelbarrow of building blocks – the president, government agencies, Parliament, the judiciary, opposition parties, the media, and voters all holding one another accountable to form a foundation for democracy.

French

AD129: En Guinée, l’intérêt à la vie politique est faible, mais la perception des libertés est forte

Depuis 1988, les Guinéens ont progressivement retrouvé leur liberté d’adhérer à toute organisation politique de leur choix et de voter pour leur candidat. En 1990, il y a eu la consécration de ces libertés dans la constitution. Par la suite, le Conseil Transitoire de Redressement National (CTRN) a élaboré des projets de loi qui devaient permettre la formation de partis politiques indépendants, la tenue d'élections nationales, et la liberté de la presse. Les partis politiques furent légalisés en 1992.

French

PP36: Les Africains veulent-ils encore de la démocratie?

A en juger par les titres qui font la une des médias, la démocratie semble être mise à rude épreuve partout par des leaders comme Vladimir Putin en Russie, Recep Tayyip Erdogan en Turquie, et Yoweri Museveni en Ouganda. Pourtant les sociologues savent qu'il y a souvent une disparité entre ce qui transparait des bulletins d'actualités ou des média sociaux et les tendances profondes et réelles. A titre d'exemple, l'intérêt médiatique aux guerres en Syrie et en Irak suggère une montée des conflits dans le monde.

French

WP168: Mesurer la démocratie en Afrique par l’approche de l’anchorage

Alors que les recherches sur les attitudes populaires envers la démocratie reposent souvent sur les autoévaluations subjectives pour évaluer le niveau de démocratie atteint par un pays, diverses compréhensions populaires du terme « démocratie » rendent problématique toute comparaison entre répondants, pays, ou continents. Une des voies empruntées pour essayer de résoudre ce manque de compréhension universelle est l’« anchorage » des autoévaluations avec un ensemble de vignettes décrivant les conditions politiques de pays fictifs.

French

AD119: La voix du peuple? Résultats des élections et opinions publiques au Gabon

UNIQUEMENT DISPONIBLE EN ANGLAIS.

Selon la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP) et une décision de la Cour Constitutionnelle du Gabon, le Président Ali Bongo a été réélu en août par une infime marge reposant, entre autre, sur un soutien et un taux de participation extraordinaire dans la province natale du président, le Haut-Ogooué.1 Les résultats proclamés ont suscité des manifestations mortelles et continuent à être largement mis en doute par l’opposant principal Jean Ping et les observateurs de l’Union Européenne.

French

AD115: Performance des députés et conseillers locaux: Au service des électeurs ou de leurs propres intérêts?

Les députés à l’Assemblée Nationale et les conseillers locaux sont élus pour représenter leurs mandants. Dans une démocratie fonctionnelle, ces représentants du peuple sont censés représenter l'intérêt public et rendre compte à leurs électeurs. Comment les citoyens africains pensent-ils que leurs représentants élus s’acquittent de leurs responsabilités?

Comment les mandants perçoivent-ils l’intégrité de leurs dirigeants politiques, leur réceptivité aux opinions des populations, leur dévouement au service public?

French

Rendement au travail des députés et conseillers locaux: Servent-ils les intérêts des électeurs africains ou les leurs? (Afrobaromètre)

Résultats clés

  • À travers 36 pays africains, moins de la moitié des répondants affirment faire « partiellement » ou « très » confiance à leurs députés (48%) et conseillers locaux (46%). Parmi 12 institutions et dirigeants publics, les députés et conseillers locaux se classent aux huitième et neuvième places en ce qui concerne la confiance publique.
French

AD105: Citizen response points to appreciation, challenges of Kenya’s devolved governance

The promulgation of Kenya’s Constitution in 2010 and the ushering in of county governments in 2013 generated high public expectations of efficient service delivery without much consideration of the complexity of such a transition in governance. Kenya’s devolution involves both political and administrative changes, requiring the national government and counties to collaborate in building a new political culture and leadership, with citizens as the pillar of reflexive governance. If that pillar is weak, the form of governance that Kenya has embraced is threatened.

French

AD98: Les Nigériens adhèrent aux partis politiques, souhaitent une opposition coopérative

Only available in French.

La démocratie est un système politique dont l’émergence et la consolidation passent par la forte implication des formations politiques. En effet, le pluralisme des opinions et des partis politiques est une caractéristique fondamentale de la démocratie nigérienne car par de grandes majorités, les Nigériens rejettent le parti unique comme système de gouvernance et disent que plusieurs partis politiques sont nécessaires pour leur garantir le choix de ceux qui vont les gouverner.

French

AD95: Les priorités des Gabonais: L’éducation, la santé, les infrastructures routières

Le développement des pays passe par une combinaison à la fois des plans nationaux et ceux des partenaires au développement. Si à ce jour les résultats des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) restent discutables, les Nations Unies ont déjà adopté les nouveaux Objectifs de Développement Durable (ODD), qui visent, entre autres, à éliminer la pauvreté, parvenir à la sécurité alimentaire, et garantir à tous une vie prospère et un accès équitable en eau, à une éducation de qualité, et à une énergie moins chère et fiable.

French

WP165: Décentralisation et qualité de l’offre de services socio-publics en Afrique subsaharienne

L’objectif du présent papier est d’analyser, du point de vue purement microéconomique, l’impact de la décentralisation sur la qualité de l’offre des services socio-publics en Afrique sub-saharienne. L’analyse se sert des données issues des sondages effectués lors de la quatrième enquête Afrobaromètre sur les points de vue des citoyens sur la gouvernance, la démocratie, la réforme économique, la société civile et la qualité de vie dans 20 pays africains.

French

AD87: Reaching for equality: Zimbabweans endorse gender equity in politics but say citizens treated unequally before the law

UNIQUEMENT DISPONIBLE EN ANGLAIS.

Equality is a principle enshrined in Zimbabwe’s Constitution and legal system, which seek to guarantee both gender equity and equal treatment for all – regardless of class, religion, or race – before the law. According to Section 3(1) of the Constitution, “recognition of the equality of all human beings” is one of the country’s founding principles.

French

Trust in the President of Zimbabwe increases despite a challenging political and economic environment

A majority of citizens (63%) say that they trust their president “somewhat” or “a lot”. This is according to the latest Afrobarometer survey in Zimbabwe (2014), which shows significant increase in trust levels in the president since 2009. This analysis covers the latest country`s post elections period from 2009 to 2014.

As one would expect, President Robert Mugabe attracts high trust levels in rural communities, from supporters of the ruling party, the Zimbabwe African National Unity Patriotic Front (ZANU-PF), and in provinces where the ruling party holds the majority share.

French

The President’s approval rating remains high, despite rising pessimism about Zimbabwe’s economic conditions

A majority of Zimbabweans view their personal living conditions as “fairly bad” or “very bad”, according to the latest Afrobarometer survey in Zimbabwe. Similarly, the proportion of citizens who view the country’s economic conditions as “bad” or “very bad” has also increased between the period 2009 and 2014. However, despite this pessimism regarding the state of the economy and citizens’ personal living conditions, a majority (57%) approved of the president’s performance.

French

Sierra Leoneans see a drop in their economic and living conditions, and disapprove of their government performance in running the country

UNIQUEMENT DISPONIBLE EN ANGLAIS.

A large majority of Sierra Leoneans believe their present economic and living conditions have worsened over the past year, findings from the latest Afrobarometer survey shows.

Most Sierra Leoneans perceive their government has performed ‘very badly’ in narrowing income gaps between the rich and the poor. However, a small percentage of Sierra Leoneans are optimistic the government’s economic measures will improve their living conditions in the next 12 months.

French

Les camerounais pensent que le niveau de la corruption est resté le même en 2015 par rapport à l'année 2014 mais n'approuvent pas la politique de lutte contre la corruption du gouvernement camerounais

Les citoyens camerounais les plus corrompus se trouvent dans la police, les impôts, les affaires, les sociétés nationales d’eau et d’électricité, la justice, les communes et le parlement. Les usagers qui payent des pots-de-vin pour obtenir des services publics ne dénoncent pas souvent ces cas de corruption soit parce qu'ils sont convaincus que les sanctions ne suivront pas, soit parce qu'ils ont peur des représailles.

French

Pages