PP3: L’alliance entre la liberté d’expression et la bonne gouvernance en Afrique

Bienvenue à la section des publications d’Afrobaromètre. Pour des brèves analyses d’actualité, veuillez voir nos notes informatives (pour les séries d’enquêtes 1-5) et dépêches (à partir de la Série 6). Pour des analyses plus longues et techniques, se focalisant sur des questions de politique, regardez nos documents de politique. Nos documents de travail sont des analyses approfondies destinées à la publication dans des revues académiques ou des livres. Vous pouvez aussi rechercher dans toute la base des publications à partir des mots-clés, la langue, le pays, et/ou l’auteur.

Filter content by:

Documents de politiques
2013
3
Mitullah, Winnie et Paul Kamau

La liberté d’expression n’est pas seulement précieuse en tant qu’aboutissement démocratique. Elle est fortement corrélée à la perception populaire de l’efficacité des médias et de la qualité de gouvernance, selon les nouvelles données de l’Afrobaromètre, recueillies lors d’entretiens réalisés en face à face avec 51 605 personnes dans 34 pays au cours de la période 2011–2013. Les personnes qui déclarent être libres de dire ce qu’elles pensent font également état de niveaux de confiance plus élevés envers leurs dirigeants, de niveaux de corruption moindres et d’une meilleure efficacité du gouvernement – notamment dans la lutte contre la corruption. Une plus grande liberté d’expression est également associée à des médias plus efficaces, qui gardent un œil vigilant sur les agissements du gouvernement.

Contenu connexe