BP140: Gouvernance, corruption et confiance a l’egard des institutions a Madagascar : Experience, perception et attentes de la population

Bienvenue à la section des publications d’Afrobaromètre. Pour des brèves analyses d’actualité, veuillez voir nos notes informatives (pour les séries d’enquêtes 1-5) et dépêches (à partir de la Série 6). Pour des analyses plus longues et techniques, se focalisant sur des questions de politique, regardez nos documents de politique. Nos documents de travail sont des analyses approfondies destinées à la publication dans des revues académiques ou des livres. Vous pouvez aussi rechercher dans toute la base des publications à partir des mots-clés, la langue, le pays, et/ou l’auteur.

Filter content by:

Briefing papers
2014
140
Rakotomamonjy, Joël, Laetitia Razafimamonjy, Mireille Razafindrakoto, Désiré Razafindrazaka, François Roubaud and Jean-Michel Wachsberger

La trajectoire de Madagascar sur longue période se caractérise par des crises sociopolitiques récurrentes (en 1972, 1991, 2001 et 2009) qui ont à chaque fois entraîné la chute du pouvoir en place et ont interrompu les dynamiques économiques positives amorcées (Razafindrakoto et alii, 2013). La dernière crise qui a débuté à la fin de 2008, et dont l'issue reste à ce jour incertaine malgré l'organisation des élections présidentielles et législatives au dernier trimestre 2013, a entrainé des conséquences dramatiques dans les domaines économiques et sociaux. Les indicateurs objectifs comme l'incidence de la pauvreté monétaire, qui s'élève à 92% en 2013 selon les estimations de la Banque mondiale (2013), mais également la perception par la population d'une dégradation massive de la situation économique et des conditions de vie attestent de l'ampleur du problème (Razafimamonjy et alii, 2013a). 

Contenu connexe