BP158: La performance des institutions au Cameroun: Les cas du président de la République, de l’Assemblée Nationale, et des conseils municipaux

Bienvenue à la section des publications d’Afrobaromètre. Pour des brèves analyses d’actualité, veuillez voir nos notes informatives (pour les séries d’enquêtes 1-5) et dépêches (à partir de la Série 6). Pour des analyses plus longues et techniques, se focalisant sur des questions de politique, regardez nos documents de politique. Nos documents de travail sont des analyses approfondies destinées à la publication dans des revues académiques ou des livres. Vous pouvez aussi rechercher dans toute la base des publications à partir des mots-clés, la langue, le pays, et/ou l’auteur.

Filter content by:

Dépêches
2015
158
Gérard-José Ebodé

La performance permet d’obtenir un résultat escompté au terme d’une épreuve ou d’un travail. Parler de la performance des institutions au Cameroun, c’est les analyser pour voir si elles répondent aux attentes des citoyens camerounais. On évalue la performance des institutions par la qualité du service rendu à l’usager, par la qualité des décisions prises, et par le délai moyen de traitement des dossiers déposés auprès de celles-ci. Il s’agit ici non pas de passer en revue toutes les institutions de l’Etat du Cameroun mais de porter notre attention sur trois institutions clés, à savoir le président de la République, l’Assemblée Nationale, et les conseils municipaux. Quels sont le rôle et la place de ces institutions dans le Cameroun d’aujourd’hui? Répondent-elles réellement aux attentes des Camerounais? Les résultats de l’enquête Afrobaromètre 2013 permettent de se faire une idée précise de l’opinion des Camerounais sur ces questions.