AD179: La question de l’emploi, un véritable casse-tête pour les citoyens ivoiriens

Bienvenue à la section des publications d’Afrobaromètre. Pour des brèves analyses d’actualité, veuillez voir nos notes informatives (pour les séries d’enquêtes 1-5) et dépêches (à partir de la Série 6). Pour des analyses plus longues et techniques, se focalisant sur des questions de politique, regardez nos documents de politique. Nos documents de travail sont des analyses approfondies destinées à la publication dans des revues académiques ou des livres. Vous pouvez aussi rechercher dans toute la base des publications à partir des mots-clés, la langue, le pays, et/ou l’auteur.

Filter content by:

Performance de création d’emplois du gouvernement | Côte d’Ivoire | 2013-2017
Dépêches
2017
179
Kaphalo Ségorbah Silwé and Joseph Koné

Les autorités ivoiriennes se sont engagées à adresser de manière efficace et durable la question de l’emploi. Cette dernière touche de manière endémique aussi bien les différentes tranches d’âge que le milieu de résidence, le sexe, ou le niveau d’instruction. C’est pourquoi la recherche d’une solution tient une place de choix dans les objectifs définis par le gouvernement à travers le Plan National de Développement (2016-2020). Cependant, force est de constater que les questions soulevées par l’emploi restent entières tant elles semblent se reproduire à l’identique.

Selon la plus récente enquête d’Afrobaromètre, l’emploi est le problème le plus important dont le gouvernement devrait s’occuper, mais que celui-ci adresse plutôt mal. De même, une proportion importante d’Ivoiriens n’ont pas d’emploi à plein temps, mais n’en recherchent pas pour autant. 

Par ailleurs, le secteur de l’agroforesterie emploie le plus grand nombre d’Ivoiriens, mais reste celui où la pauvreté vécue est la plus importante.

Ces données sont à la fois cruciales et précieuses du fait qu’elles présentent une image fidèle de l’expérience et de l’opinion des citoyens sur l’état de l’emploi et leurs attentes de la part du gouvernement dans ce domaine. A la lecture de ces informations partagées par les citoyens, une réflexion doit permettre d’évaluer et de réorienter, si nécessaire, les politiques publiques en ce sens.

Contenu connexe