Une majorité d’Africains estiment que les conditions économiques nationales sont mauvaises

La gouvernance
La macro-économie et marchés

De nouvelles conclusions de l’Afrobaromètre, tirées d’enquêtes réalisées dans 34 pays – chiffre sans précédent – entre octobre 2011 et juin 2013, révèlent un mécontentement général vis-à-vis des conditions économiques actuelles, et ce malgré une décennie de forte croissance.

La croissance annuelle moyenne du PIB du continent africain s’est élevée à 4,8 % au cours de la dernière décennie (2002–2011)1, poussant le magazine The Economist à qualifier l’Afrique de « Continent de l’espoir ». De plus, des statistiques macroéconomiques optimistes en abondance ont fait de l’Afrique la nouvelle coqueluche des investisseurs de portefeuille.

Télécharger le communiqué de presse complet