Les Togolais sont favorables à la limitation des mandats présidentiels

La gouvernance
Les élections

Plus de quatre Togolais sur cinq sont favorables au principe de la limitation du nombre de mandats présidentiels, selon une nouvelle enquête d’Afrobarométre.

Dans l'enquête national représentative menée en Octobre 2014, 85% des répondants se prononcent d’accord – y compris 60% qui sont « tout à fait d’accord » -- avec l’affirmation que « La Constitution devrait limiter l’exercice de la fonction du président de la République à
un maximum de deux mandats ». Seulement 13% s’opposent à une telle limite.

L’opinion publique sur cette question reste presque inchangée depuis l’enquête d’Afrobarométre de 2012, dans laquelle 84% des répondants togolais étaient d’accord pour la limitation des mandats – une des plus grandes proportions parmi les 34 pays africains
enquêtés.

Presque la moitié (49%) des répondants togolais étaient d’avis en 2012 que la limitation devrait s’appliquer de façon rétroactive aux deux premiers mandats du Président Faure Gnassingbé, contre 11% qui s’y opposaient; 40% ne s’étaient pas prononcé ou n’étaient ni
en accord ni en désaccord.

A la suite de la révolte qui a conduit le président burkinabé à démissionner, des milliers de togolais ont récemment pris la rue en demandant une limitation des mandats qui bloquerait un troisième mandat du Président Gnassingbé.

Télécharger le communiqué de presse complet