Les publics africains soutiennent les droits et les responsabilités d’une presse libre

La corruption
La liberté d’expression

La majorité des Africains soutiennent des média indépendantes qui enquêtent et publient sur les performances gouvernementales et la corruption, selon une nouvelle analyse des données d’Afrobaromètre.

Les sondages concernés, qui représentent plus que trois-quarts de la population du continent, montrent que 57% des Africains demandent une presse libre, même si certains pays et certaines régions tolèrent plus d’ingérence gouvernementale que d’autres. Les citoyens moins instruits sont moins enclins de soutenir des média indépendantes.

Presque deux tiers des Africains considèrent que les média sont efficace dans leur rôle « observatoire ». Mais des proportions importantes sont de l’opinion que la presse abuse de la liberté d’expression pour publier de fausses informations.

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse (le 3 mai), cette analyse met l’accent sur les perceptions des Africains ordinaires de la liberté, la fiabilité, et l’efficacité des média. Les résultats sont détaillés dans la Dépêche No. 27 d’Afrobarometre

Télécharger la communiqué de presse complet