Les Ivoiriens dénoncent des intimidations politiques lors du processus électorale et suggèrent des pistes pour une élection présidentielle apaisée en 2015

Elections

Un Ivoirien sur trois dit avoir «très peur» d’être victime d’intimidation politique ou de violence lors des campagnes électorales, d’après la plus récente enquête d’Afrobaromètre en Côte d’Ivoire.

Selon l’enquête menée en Août-Septembre 2014, Neuf Ivoiriens sur dix trouvent que les électeurs sont menacés de violence dans les bureaux de vote. Par ailleurs, pour une élection présidentielle apaisée en 2015, les Ivoiriens suggèrent comme mesures efficaces: la libre
expression des candidats sur toute l’étendue du territoire national (92%), le respect du verdict des urnes (92%) entre autres.

A quelques mois des élections présidentielles futures, ces données s’avèrent cruciales pour la Côte d’Ivoire. Elles pourraient permettre aux décideurs de prendre un certains nombres de mesures fortes pour être en phase avec le peuple; et réussir ainsi une présidentielle apaisée en 2015.

Télécharger le communiqué de presse complet