Les femmes africaines font face à des disparités persistantes dans les domaines éducation, emploi, accès au numérique

Une nouvelle analyse d'Afrobarometer indique qu'en dépit du soutien populaire largement répandu à l'égalité des sexes, les femmes africaines sont encore défavorisées par de persistantes disparités entre les sexes pour ce qui est de l'éducation, de l'emploi, du contrôle des avoirs clés, et de l'accès à la technologie.

Les résultats provenant des sondages nationaux de 34 pays africains sont détaillés dans le nouveau Pan-Africa Profile d’Afrobarometer, qui se base sur un module spécial de sondage portant sur l'égalité des sexes réalisé en partenariat avec la Fondation Bill & Melinda Gates.

L'analyse, publiée aujourd'hui, rapporte que quand bien même il existe de grandes disparités transnationales, les sociétés africaines sont généralement en faveur du principe de l'égalité des femmes, rapportent un succès considérable pour ce qui est de la pratique de l'égalité, et ont tendance à louer la performance des gouvernements en ce qui concerne la promotion des droits et opportunités des femmes.