Le CNDD-FDD sort favori des intentions de vote

Elections

Une majorité de Burundais voteraient pour un candidat présidentiel issue du CNDD-FDD, selon une enquête d’Afrobaromètre menée en septembre et
octobre 2014.

Questionnés sur leur préférence si les élections présidentielles étaient organisées le lendemain de l’entretien, 56% des Burundais ont dit que leur
choix se porterait sur un candidat issu du CNDD-FDD. Cependant, l’expression sur l’appartenance politique se fait avec beaucoup de réticences, car 24% des répondants n’ont pas voulu s’exprimer là-dessus.

Alors que les intentions de vote sont parsemées entre les diverses autres formations politiques, on voit que le plus grand adversaire du parti au pouvoir reste le camp de l’indécision ou de la retenue. Les intentions de vote dégagent des pourcentages plus bas pour tous les partis politiques si on les compare aux résultats des communales de 2010.

Vu le niveau d’indécision et de réticence, il est possible que les personnes souhaitant voter pour les partis de l’opposition se trouvent dans le camp des indécis et de ceux qui n’ont pas voulu répondre. Cette situation laisse présager de possibles changements dans le vote si les élections sont organisées de manière libre et transparente.

Télécharger le communiqué de presse complet