Changements climatiques en Afrique: Dégradation des conditions de l'agriculture et de la qualité de vie, connaissance limitée

L'enquête la plus vaste jamais organisée sur les perceptions des Africains par rapport aux changements climatiques révèle des rapports répandus de la dégradation de la qualité de vie et des conditions de la production agricole, ainsi qu'une connaissance limitée des changements climatiques parmi les citoyens lambda.

Dans son 9ème Pan-Africa Profile basée sur les enquêtes d'opinion publique, Afrobarometer signale que dans 30 sur 34 pays africains enquêtés, des pluralités affirment que les conditions climatiques en ce qui concerne la production agricole ont empiré au cours de la décennie passée, le plus souvent à cause de la sécheresse. Et parmi les Africains qui ont entendu parler des « changements climatiques », une grande majorité – dont neuf sur 10 habitants d'Afrique de l'Est – affirment qu'ils empirent la qualité de vie dans leur pays.

Mais moins de trois Africains sur 10 sont « avertis des changements climatiques » en ce sens qu'ils ont entendu parler des changements climatiques, l'associent aux changements néfastes des régimes climatiques, et savent que l'activité humaine en est une cause importante.

Le nouveau numéro des Pan-Africa Profiles explore une diversité d'expériences et de perceptions des changements climatiques d'un pays et d'une région à l'autre. Il met en lumière la nécessité pour les décideurs et activistes d’informer les populations et les rendre aptes à comprendre les menaces et soutenir les actions de riposte coordonnées au plan tant gouvernemental qu'international.