BP24: Accès aux services publics et conditions économiques : Des inégalités entre les riches et les pauvres…mais pas de discriminations ethniques à Madagascar

Bienvenue à la section des publications d’Afrobaromètre. Pour des brèves analyses d’actualité, veuillez voir nos notes informatives (pour les séries d’enquêtes 1-5) et dépêches (à partir de la Série 6). Pour des analyses plus longues et techniques, se focalisant sur des questions de politique, regardez nos documents de politique. Nos documents de travail sont des analyses approfondies destinées à la publication dans des revues académiques ou des livres. Vous pouvez aussi rechercher dans toute la base des publications à partir des mots-clés, la langue, le pays, et/ou l’auteur.

Filter content by:

Briefing papers
2005
24
Afrobarometer

L’accès à des services de base (eau, électricité, éducation, santé, etc.) conditionne le bien-être de la population. Mais il convient de souligner tout particulièrement le cercle vertueux que l’accès aux services de base est susceptible d’enclencher, ou à l’inverse, la « trappe à pauvreté » dans lequel ceux qui en sont privés pourraient se trouver enfermés. En effet, d’une part, bénéficier de ces services est une fin en soi. Mais le fait d’y avoir accès constitue également un moyen permettant d’accroître les opportunités en termes d’amélioration des conditions de vie (l’éducation par exemple favorise l’accès à des emplois de qualité). D’ailleurs, la définition de la pauvreté intègre dorénavant le concept de pénurie des capacités ou capabilities (opportunités / moyens). L’idée sous-jacente est de privilégier des indicateurs portant sur les moyens et non seulement sur les résultats. 

Contenu connexe