AD111: L’insécurité recule, mais les Guinéens critiquent la performance du gouvernement

Introduction

Bienvenue à la section des publications d’Afrobaromètre. Pour des brèves analyses d’actualité, veuillez voir nos notes informatives (pour les séries d’enquêtes 1-5) et dépêches (à partir de la Série 6). Pour des analyses plus longues et techniques, se focalisant sur des questions de politique, regardez nos documents de politique. Nos documents de travail sont des analyses approfondies destinées à la publication dans des revues académiques ou des livres. Vous pouvez aussi rechercher dans toute la base des publications à partir des mots-clés, la langue, le pays, et/ou l’auteur.

Filter content by:

Dépêches
2016
111
Thiérno Malick Diallo et Massa Guilavogui

La sécurité des biens et des personnes est un facteur important qui favorise le bien-être de la population et le climat des investissements dans un pays. C’est dans ce cadre que le gouvernement guinéen a entrepris depuis 2010 un vaste programme de réforme dans le secteur de la sécurité, la police aussi bien que les forces armées. Dans cette réforme, il a été jugé nécessaire d’encourager la mise en place d’une police de proximité, qui expérimente dans certaines zones des méthodes de travail tournant beaucoup plus autour de la proximité a la population, de la prévention, du partenariat, du respect des droits de l’homme, de la redevabilité, et de la résolution des problèmes.

Les résultats de l’enquête Afrobaromètre organisée en Guinée en 2015 viennent montrer un recul de l’insécurité vécue: La proportion des citoyens qui se sont sentis en insécurité a baissée de 2013 à 2015, et moins de citoyens ont été victimes de vol et d’agression physique en 2015. Tout de même il est à noter que les citoyens ne sont pas satisfaits de la réponse du gouvernement face aux problématiques de la criminalité et que les dispositifs sécuritaires sont inégalement répartis sur l’étendue du territoire nationale, avec des disparités entre le milieu urbain et le milieu rural.

Ces données sont importantes car elles peuvent aider les décideurs à réorienter les stratégies et actions pour la mise en oeuvre de la réforme du secteur de la sécurité.