PP31: En dépit des progrès, les soins de santé demeurent une haute priorité des Africains

Introduction

Bienvenue à la section des publications d’Afrobaromètre. Pour des brèves analyses d’actualité, veuillez voir nos notes informatives (pour les séries d’enquêtes 1-5) et dépêches (à partir de la Série 6). Pour des analyses plus longues et techniques, se focalisant sur des questions de politique, regardez nos documents de politique. Nos documents de travail sont des analyses approfondies destinées à la publication dans des revues académiques ou des livres. Vous pouvez aussi rechercher dans toute la base des publications à partir des mots-clés, la langue, le pays, et/ou l’auteur.

Filter content by:

PP31: En dépit des progrès, les soins de santé demeurent une haute priorité des Africains
Documents de politiques
2016
31
Par Daniel Armah-Attoh, Edem Selormey, et Richard Houessou

L'accès aux soins de santé figurait dans les plans nationaux et internationaux de développement même bien avant que la Déclaration d'Alma Ata en 1978 n’ait défini une stratégie en vue d'atteindre l'accès universel aux soins primaires (Organisation Mondiale de la Santé, 1978). Les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMDs) ont fixé des objectifs en vue de l'amélioration de la fourniture des soins de santé avant 2015, et les nouveaux Objectifs de Développement Durable (ODDs) des Nations Unies, qui sont entrés en vigueur en janvier 2016, les prorogent et complètent avec des objectifs ambitieux visant à assurer une vie saine pour tous.

En dépit de progrès significatifs grâce à ces initiatives, les Africains soutiennent entièrement la continue proéminence des soins de santé sur les plans de développement: Dans les enquêtes d'Afrobaromètre à travers 36 pays africains en 2014/2015, les citoyens classent la santé deuxième plus important problème (après le chômage) auquel leurs gouvernements doivent s'attaquer, aussi bien que la deuxième priorité (après l'éducation) qui nécessite un investissement additionnel de la part du gouvernement.

Quand bien même la proportion d'Africains qui doivent vivre sans pouvoir combler leurs besoins en soins de santé a diminué au cours de la décennie écoulée, les perceptions des citoyens révèlent des défis qui nous éloignent encore de l'objectif « santé pour tous », dont:

  • L’absence continue des centres de santé de base dans plusieurs secteurs
  • Le manque des soins médicaux nécessaires, expérimenté par presque la moitié des Africains
  • Des difficultés largement répandues à bénéficier de soins, contraignants parfois les patients à offrir des pots-de-vin
  • Des mauvaises performances gouvernementales, d'après les commentaires des citoyens, dans l'amélioration des services de santé de base

Cliquez sur "Télécharger maintenant" ci-dessous pour le rapport complet . Pour le communiqué de presse , cliquez ici.