BP151: Malgré la crise vécue, les Ivoiriens affirment leur soutien pour la démocratie

Introduction

Bienvenue à la section des publications d’Afrobaromètre. Pour des brèves analyses d’actualité, veuillez voir nos notes informatives (pour les séries d’enquêtes 1-5) et dépêches (à partir de la Série 6). Pour des analyses plus longues et techniques, se focalisant sur des questions de politique, regardez nos documents de politique. Nos documents de travail sont des analyses approfondies destinées à la publication dans des revues académiques ou des livres. Vous pouvez aussi rechercher dans toute la base des publications à partir des mots-clés, la langue, le pays, et/ou l’auteur.

Filter content by:

Briefing papers
2014
151
Esso, Emmanuel et Kaphalo Silwé

La Côte d’Ivoire est en train de sortir d’une crise politico-militaire qui a duré près d’une décennie et qui a contribué à accentuer le niveau de pauvreté dans le pays. Aujourd’hui, un Ivoirien sur deux vivent en dessous du seuil de pauvreté (Enquête sur le Niveau de Vie des Ménages, 2008). Les conditions de vie des populations se sont dégradées, et on a assisté à une prolifération de quartiers précaires. Le taux d’urbanisation qui était de 32% en 1975 est passé à 43% en 1998 et à 50% en 2012 selon l’Institut National de la Statistique (INS). La Division de la Population des Nations Unies estime qu’en 2050, trois Ivoiriens sur quatre pourraient résider en zone urbaine. Cette croissance démographique exceptionnelle appelle de nombreux questionnements sur la croissance économique et sa répartition, l’éducation, et la santé.

Contenu connexe